Conférence-débat organisée par l’IESF Auvergne

Le 2 Avril dernier, une délégation d’IDP ingénierie s’est rendue à l’Hôtel de Région de Clermont-Ferrand afin d’assister à une conférence-débat organisée par l’IESF dans le cadre de ses actions (promouvoir les métiers scientifiques et techniques et contribuer à la formation des ingénieurs et des scientifiques). Au cours de cette conférence, dirigée par Jacques Berbey, qui avait pour ambition de sensibiliser chacun à l’importance de la diversité et de l’innovation et de nourrir la réflexion sur la formation des ingénieurs et des scientifiques, de nombreuses prises de paroles et de nombreux débats ont pu ressortir.

En introduction, nous avons pu assister aux prises de parole de Jean-Pierre Brenas (conseiller régional Auvergne-Rhône-Alpes), de Marc Ventre (président de l’IESF) qui a loué les actions de l’IESF au niveau national, de Jean-Marc Morvan (Vice-Président, en charge de l’Université, la Recherche, l’Innovation et l’Attractivité pour la métropole de Clermont) et enfin une intervention de Khalil Drissi (Délégué régional adjoint-Auvergne/DRRT Auvergne-Rhône-Alpes).

Ensuite, après des interventions de Terry Gettys (vice-président exécutif de la Recherche et du Développement pour le groupe Michelin) et d’Alexandre Guillaume (Président de MS) sur le thème « les ingénieurs en évolution : entre diversité et innovation », un échange s’est installé mettant d’un côté un point de vue venant d’un grand groupe et de l’autre côté une PME. Cet échange a permis de dégager différents axes allant de l’innovation à la diversité tout en passant par les problématiques dans la formation des ingénieurs et scientifiques au monde de demain.

Ces différents axes, l’ingénieur, l’évolution, la diversité et l’innovation ont ensuite permis un dialogue entre le monde des études et le monde du travail. Ce moment a permis de dégager des problématiques liées à l’adaptabilité de l’ingénieur (notamment sur les nouvelles technologies telles que les « big data ») et à son évolution en tant que personne qui doit allier connaissances techniques et scientifiques et autres compétences hors de ce cadre (savoir-être, comportement …).  La place de la femme dans le monde scientifique et technique a aussi été évoquée tout comme l’importance de l’interculturalité au sein des entreprises.

En conclusion, l’accent a notamment été mis sur la nécessité des compétences hors scientifiques et techniques telles que le savoir-être ou le comportement, qui sont de plus en plus indispensables et alliées au socle scientifique et technique.

IDP ingénierie tient à remercier l’IESF, plus particulièrement M. Jacques Berbey et Philippe Meron pour leur invitation à cette conférence enrichissante, ainsi que l’administration de Polytech Clermont Ferrand, représentée sur place par Philippe Michaud.